Pages vues le mois dernier

Accéder à chaque thème en cliquant ci-dessous sur les liens en bleu

vendredi 1 février 2019

Lettre à Emmanuel Macron


                                                                                                     


M. Emmanuel Macron                                                                                              Président de la République
Palais de l’Elysée
55, rue du Faubourg St Honoré
75008 PARIS                                                                                                                                                                                                                                        
Lettre recommandée
  
Aix en Provence le 30 janvier 2019
                            
  
Monsieur le Président de la République,

Nous avons l’honneur, au nom des valeurs de la Résistance que nous portons et défendons, de nous adresser à vous, en raison de la progression en France et en Europe de l’intolérance, du racisme, de l’antisémitisme et de l’homophobie.
Tous ces maux, dans un contexte économique fragile, peuvent s’acutiser pour aboutir au pire.

Déjà les réfugiés en sont les premières victimes, les plus visibles,  avec la création de cet axe xénophobe « Berlin-Vienne-Rome » se dessinant autour du chancelier Kurz et des ministres de l’intérieur Allemand et Italien, voulant torpiller toute politique d’asile en Europe..

Vous avez été élu, le 7 mai 2017, grâce à la clairvoyance des citoyens qui ont voulu, par leur vote en votre faveur, éviter l’arrivée au pouvoir de Marine Le Pen et freiner la montée arrogante des idées de son parti.

Les électeurs de R.N adhèrent, pour certains, aux thèses extrémistes sur l’insécurité et l’immigration mais, vous le savez,  le principal levier de ce vote est le mécontentement social.

De plus en plus de nos concitoyens ne se reconnaissent plus dans un  modèle de société qui  broie les individus et les valeurs de notre modèle et idéal social français.

Ø  N’est-il pas temps de réunir nos concitoyens pour actualiser ce programme du C.N.R., fidèle à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et à notre devise républicaine ?

Ø  N’est-il pas temps de bâtir un modèle de société, dans lequel un véritable brassage des individus quels que soient leurs origines, leur milieu social, leur culture, voit le jour ?

Ø  N’est-il pas temps de favoriser dans tous les domaines l’esprit civique, le sens de la citoyenneté et la tolérance ?
4
Ø  N’est-il pas temps de faire barrage à toutes les manœuvres visant à nous dresser  les uns contre les autres, créant un terreau propice aux extrémistes et populistes de droite ?

Ø  N’est-il pas temps d’établir des règles afin que chacun puisse vivre de son travail et éviter que les richesses ne se concentrent  dans les mains d’un nombre de privilégiés de plus en plus réduit ?

  • Que comptez-vous faire, Monsieur le Président, pour contribuer à la création d’emplois dignes de ce nom relançant le pouvoir d’achat donc l’économie, comme l’espère l’immense majorité des Gilets Jaunes et de la population ?

  • Que comptez-vous faire pour favoriser ce brassage au niveau de l’Education, de la Culture, de l’Habitat et de l’Armée ?
Nous pensons, quant à nous, que l’abandon du service civique et militaire obligatoire et universel est néfaste pour la République car l’Armée, coupée de la Nation, éloignée des citoyens, pourrait être, entre les mains de « politiques »  d’extrême-droite, à l’origine de dérives dangereuses.

Nos aînés du Conseil National de la Résistance, pourtant d’horizons politiques hétérogènes, ont su, dans un contexte des plus sombres en 1944, bâtir un projet de société ambitieux et respectueux de nos valeurs humanistes

Ne laissons pas les Lumières s’éteindre et relevons ces nouveaux défis avec ces femmes et ces hommes de bonne volonté prêts à s’investir, nous le savons,  pour redonner à notre société un idéal qu’elle a perdu. 

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président de la République, l’expression de notre très haute considération.

Pour le Bureau National

Catherine Piat  Présidente

Aucun commentaire:

Publier un commentaire